FAQ

Cette page contient les réponses aux questions les plus courantes traitées par notre personnel et les bénévoles.
  1. Est-il possible de parler à quelqu’un des Services aux victimes même si je n’ai pas eu contact avec la police?
    Sûrement. Chaque événement ne nécessite pas la présence de police. Parfois, les individus et les groupes sont à la recherche d’information et de soutien. IIs ont endendu parler des services d’aide aux victimes à travers d’un ami ou d’une collègue. Si nous ne pouvons pas fournir les renseignements dont vous avez besoin, nous vous guiderons vers la meilleure source possible.
  2. Est-ce que les Services aux victimes peuvent m’aider à préparer une Déclaration de la victime?
    Dans notre région, l’aide aux Déclarations de la victime est généralement fourni par le Programme d’assistance aux victimes /pour témoins de victime par le greffier au tribunal local.
  3. Combien de fois faites-vous une formation et comment puis-je faire demande?
    La formation se produit généralement deux fois par année dans une ou plusieurs de nos zones de service. Pour plus de renseignements, s’il vous plaȋt contactez-nous au 705-725-7025 poste 2120 ou 705-526-8778.
  4. Comment puis-je savoir si je serais un bon bénévole pour votre programme?
    Il est important que chaque bénévole puisse écouter attentivement la victime. Ainsi il est nécessaire que tout soit stable et sain dans sa propre vie. Cela lui aidera à ne porter aucun jugement et tout en travaillant avec un partenaire, à démonter de la compassion pour les victimes. Un bon bénévole doit être capable de s’engager dans le programme et auprès des victimes. Il ne sera jamais seul à répondre à un appel. Deux partenaires travaillent ensemble afin d’aider la victime à identifier ses priorités et ses préférences.
  5. Est-ce que j’ai besoin de cours de premiers soins ou de RCR?
    Non, cette formation n’est pas nécessaire. Les bénévoles ne doivent pas administrer les premiers soins à un appel SOAIV. Si une victime a besoin de soutien médical, les bénévoles sont tenus de demander de l’aide d’urgence en composant 911.
  6. Offrez-vous des conseils ou une thérapie? Je me suis senti lié aux bénévoles qui m’ont aidé. Je voudrais être capable de leur parler de temps à autre.
    Les bénévoles dans notre programme sont formés à utiliser une partie des étapes du modèle d’intervention de crise. Cette approche d’aide à court terme nécessite le renvoi à d’autres services de conseiller surtout s’ils ont besoin d’aide à long terme. Nous sommes heureux que vous vous sentiez proche des bénévoles.